mercredi , 25 mai 2016
fren
Partageons nos bons plans économiques et écologiques!
Dépenser moins – Vivre mieux – Agir maintenant
Accueil » Alimentation » FICHE – GASPILLAGE ALIMENTAIRE

FICHE – GASPILLAGE ALIMENTAIRE

Cliquez ici pour commander la nouvelle édition du Guide Ecofrugal et lire l’intégralité de cette fiche. Les conseils dispensés dans cette fiche vous feront économiser 208 € par personne et par an!

24 commentaires

  1. avatar

    Cette fiche fait froid dans le dos! Je vais mieux observer ce que nous mettons au compost! Arg!
    Pour les restes de céréales (boulgour, quinoa etc…) on peut faire des galettes avec 6 cuillères à soupe de céréales, 1 œuf, 1 grosse cuillère à soupe de fromage blanc, 2 cuillères à soupe de farine, légumes, herbes, épice, assaisonnement.
    On fait cuire à la poêle 4 min par coté, c’est suuuper bon!!

    Allez, on s’assoie dans sa vie et on fait le point!

    • avatar

      Après quelques jours à observer ce que nous jetons, le bilan n’est pas tellement catastrophique, je pense qu’il y a largement pire. Mais quand même:
      quand je fais mon pain, je pèse d’abord l’eau, et ensuite ma farine, et comme ma balance est difficile à essuyer, j’ai beau racler, il reste toujours de la farine colée. Du coup au lieu de peser ma farine, je la mesure avec mon verre doseur (pas besoin de le laver ensuite, c’est de l’eau!)
      ensuite, riez si vous voulez, mais l’autre jour, en jetant mon trognon de pomme, je me suis dit que la prochaine fois j’en ferai… une tisane!!! Eh bien on en a bu ce soir: pour deux tasses, on a laissé infuser deux trognons (on enlève la peau qui reste si elles sont traitées) et on met un peu de cannelle. Figurez vous que c’est pas mauvais! A appliquer avec tous les restes de fruits!

      😉

      Quelque chose qui n’a rien à voir, philippe:
      vu que j’achète de la farine en 5 kg, emballé dans du papier carton, pensez vous qu’on peut l’utiliser comme sac poubelle? Ce serait pas recyclé (ce qui m’embête un peu…) mais au moins j’achèterai moins (même beaucoup moins car ça descend, la farine!!!) de sacs plastiques. bon, le papier carton n’est pas un emballage ultime mais bon… 😉

      • avatar

        Merci pour ce témoignage, vous repoussez les limites de la lutte contre le gaspillage alimentaire… en innovant, bravo!
        Si j’ai bien compris, vous achetez votre farine par lot papier-carton de 5 kg pour éviter de l’acheter dans des contenants plus petits en plastique, c’est bien ça? Dans ce cas, vous faîtes bien. Si vous l’utilisez comme sac poubelle certes il ne peut être recyclé s’il est souillé mais au global vous produisez moins de déchets (un sac papier carton de 5 kg contre 5 sacs plastiques de 1 kg par ex). Comme règle simple, rappelez vous les 3 R, dans l’ordre de priorité suivant: réduire, réutiliser, recycler.

  2. avatar

    0,56 € c’est le montant de nourriture gaspillée chaque jour par français.
    Cela ne semble pas beaucoup mais à la fin cela représente 208 € par an et par personne de nourriture jetée. 832 € par an pour une famille avec 2 enfants!

  3. avatar

    bonsoir moi je fais de la tisane avec les épluchures de pommes

  4. avatar

    Et si on importait en France l’usage du « doggy-bag »?

  5. avatar

    « La valorisation des déchets alimentaires sous forme de compost en ville en est encore à ses balbutiements. Pourtant la loi nous y contraint. Depuis le 1er juillet 2002, “ne doivent être normalement admis en centre d’enfouissement technique que les déchets ultimes, qui ne peuvent plus faire l’objet d’un compostage, d’un recyclage ou d’une valorisation”. »

    > pour composter en ville et même en appartement si on veut, il existe une solution facile : le lombricompostage.
    http://jako.e-monsite.com/
    http://ninja-alter-consumer.forums-actifs.net/t53-vermicomposteur-d-interieur-a-moins-de-10-eur
    http://www.verslaterre.fr/phpBB2/index.php
    http://www.eurolombric.fr/

  6. avatar

    Un résumé audio de la fiche écofrugale à écouter en podcast sur le site de Radio Ethic:
    http://www.radioethic.com/uploads/emissions/news-ethic/EcoFrugal_gaspillage_alimentaire_NewsEthic.01.12.mp3

  7. avatar
    Philippe Green

    Pour aller plus loin: http://alimentation.gouv.fr/gaspillage-alimentaire
    Le site du ministère de l’agriculture et ses conseils anti-gaspi.

  8. avatar

    Pensez aussi à faire des quenelles, qui à la base, servent à utiliser les restes (viandes ou poissons à chair grasse notamment). Vous pouvez faire aussi des gnocchis et mettre dans la pâte vos restes de légumes. Bon appétit!

  9. avatar

    Au supermarché j’ai acheté de la crème fraiche pour faire un gâteau. Une personne prend la même marque que moi juste après et me dit qu’elle est périmée de deux jours. J’ai eu la réaction normale de vérifier celle que j’avais prise. Or la crème périmée était encore j’en suis sure parfaitement bonne d’autant que j’allais l’utiliser de suite. Et je l’aurais peut être eu gratuitement. Bref parfois faudrait essayer, encore faut il y penser!

  10. avatar

    Pour une fois, je ne me sent pas coupable de CO2, gaz à effet de serre…. 0 gachi chez moi (nous sommes 6). Je pense que cela viens de l’éducation et des valeurs inculquées concernant la consomation résonées (récupération de meuble, bricolage au lieu de jeter ou d’acheter, achat dans les vides greniers…), l’éducation alimentaire (ils mangent de tout)…
    allez courage !

  11. avatar

    Félicitations Stéphane, comme quoi c’est possible!

  12. avatar

    Vous agissez déjà contre le gaspillage alimentaire ? Alors dites-le sur Koom !
    Ainsi, découvrez tous ceux engagés sur l’action « Trier les déchets de repas ».
    Vous n’êtes pas seuls à agir… et votre action a un impact.
    Alors rejoignez la dynamique et découvrez vos autres supers pouvoirs !

    http://www.koom.org/web/action-detail-trier-dechet-alimentaire_61

  13. avatar

    Il est aussi possible de lutter contre le gaspillage alimentaire et d’énergie grâce aux solutions de http://www.fightfoodwaste.com

  14. avatar

    « Trop bon pour être jeté » une belle initiative de la CLCV de Besançon pour promouvoir l’utilisation du « Doggy Bag » auprès des restaurateurs. Plus d’infos ici: http://www.clcv.org/nos-actions-sur-le-terrain/trop-bon-pour-etre-jete.html

  15. avatar

    A découvrir l’association »Le Chaînon manquant » qui redistribue à Paris les surplus alimentaires des professionnels de l’alimentation aux personnes qui en ont le plus besoin. Les Parisiens jettent chaque année 15 kg de produits alimentaires encore emballés, 2 fois plus que la moyenne nationale!

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*