jeudi , 23 mai 2019
enfr
Partageons nos bons plans économiques et écologiques!
Accueil » Energie » FICHE ECOFRUGALE – CHAUFFAGE AU BOIS

FICHE ECOFRUGALE – CHAUFFAGE AU BOIS

Photo extraite de l’édition 2012 du Guide Ecofrugal

Cliquez ici pour commander la nouvelle édition du Guide Ecofrugal et lire l’intégralité de cette fiche. Les conseils dispensés dans cette fiche vous feront économiser 198€ par personne et par an.

Pour aller plus loin

À cliquer :

Merome.net/granules Le comparateur de prix des granulés du blogeur Merome.

Lemarchedubois.com Pour savoir ou s’approvisionner en bûches et en granulés.

Hespul.org Site de l’association HESPUL spécialisée dans le développement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique. Une rubrique est dédiée au chauffage au bois.

Bois.com Inventaire des aides existantes.

À télécharger :

Ecoconso.be 3 fiches à télécharger sur le site réseau belge éco-consommation. Le chauffage au bois et Se chauffer avec des granulés de bois (pellets) – Mon choix c’est le bois !, rubrique L’art d’éco… consommer.

Ecocitoyens.ademe.fr Guide Le chauffage au bois.

Propellet.fr De nombreuses fiches pratiques très bien renseignées.

17 commentaires

  1. avatar

    Bonsoir,

    Merci encore pour cette superbe fiche.

    Le bois reste le combustible qui détient le cout le plus stable depuis les 10 dernières années, environ 14% d’augmentation (sur un prix déjà très bas). Comparé aux 64% du gaz et à l’électricité qui atteint des sommets.

    Mais une question me turlupine, vous ne parler pas des cendres produit par ce mode de chauffage.

    L’avez-vous fait exprès ?

    Sachant qu’une stère de bois sec quelconque produit entre 1 et 3% de sa masse sèche en cendres.

    Vous me direz, oui et alors ?

    Alors je vous répondrai que vous pouvez épandre ces cendres dans votre potager assez régulièrement dans l’année, pour nourrir la terre et faire pousser de belles carottes.
    Pour les plus courageux, vous pourrez les transformer en lessive, avec beaucoup de temps et des huiles essentielles naturelle.

    Je me permettrai d’ajouter un conseil technique avant achat.
    N’hésitez pas à demander des caractéristiques techniques, notamment sur la méthode de calcul du rendement. Certain insert ou certaine chaudière ont de meilleurs rendements avec un bois un peu plus humide.
    Pour les chaudières, le bois déchiqueté à un PCI plus élevé que le granulé et il est moins cher à l’achat. Par contre, il prend plus de place et n’est vendu qu’en vrac (attention au frais de livraison).
    Essayez d’acheter des sacs de granules (ou du vrac) fabriqué prés de chez vous et bio, c’est-à-dire sans additif et avec une méthode de production qui respecte l’environnement (anti-déforestation). Dans le nord, il y a la société VALBOVAL.
    Dernier point sur les chaudières, le bois-condensation est inutile, c’est une farce commerciale.

    Pour finir, j’ajouterai que le but est aussi de ce faire plaisir. N’hésitez pas à en faire un objet de déco chez vous. On voit de plus en plus de poêles design aux couleurs attrayantes. Faites tout de même attention au bruit. Les constructeurs n’hésitent pas à en mettre d’un côté pour en enlever de l’autre.

    Sur ce,
    Bonne lecture et à très bientôt.

    Benjamin

  2. avatar

    Merci bien Benjamin, pour ces commentaires détaillés et pertinents, vous devrez être un professionnel du bois!

  3. avatar

    Bonsoir Philippe,

    Votre article est intéressant mais un peu rapide.
    Contrairement aux normes allemandes, les normes françaises n’intègrent pas encore l’obligation du recours à un Filtre A Particules comme sur les Diesels.
    Le problème des particules fines est particulièrement important dans toutes les vallées montagneuses encaissées type la vallée de Chamonix ou Grenoble. Dans la vallée de Chamonix la biomasse est passée devant le transport pour l’émission de particules fines.
    Présenter le chauffage au bois sans FAP comme une solution propre est exagéré dans un sens, un peu comme lorsque M. Calvet il y a 15 ans nous présentait le Diesel comme la solution d’avenir

  4. avatar

    Bonjour Patrick,

    Effectivement vous avez raison de mentionner les particules fines émises par le chauffage au bois qui peuvent poser problème surtout dans des vallées encaissées avec peu de vent et dans les grandes agglomérations.

    En suivant la feuille de route de la fiche vous réduirez considérablement l’émission de particules fines. Pour cela il convient:

    – d’acheter des appareils labélisés Flamme Verte avec 5 étoiles, depuis 2012 ils prennent en compte l’émission des microparticules ( http://www.flammeverte.org/comprendre-etiquette-flamme-verte.html ).

    – utiliser du bois de chauffage de qualité (propre et sec). (Label NF bois de chauffage par exemple).

    – faire ramoner régulièrement les conduits de cheminée.

    – entretenir son équipement (pour prévenir aussi le risque mortel d’intoxication par le monoxyde de carbone).

    Cependant l’évaluation coût/bénéfice du bois le met du côté des solutions des solutions écologiques promises à un bel avenir.

    Voila ce que dit le rapport de l’Ademe intitulé « Le bois énergie et la qualité de l’air ».

    Source:
    http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/DGEC_bois_energie_et_qualite_de_l_airv2mod.pdf

    « Le bois constitue une source d’énergie renouvelable particulièrement utile pour réduire le recours aux combustibles fossiles et diminuer les émissions de gaz à effet de serre. Cette filière sera fortement contributrice à l’objectif du Grenelle de l’environnement de porter à 23 % la part des énergies renouvelables dans la consommation d’énergie finale en 2020. Le Comité Opérationnel « énergies renouvelables » du Grenelle a estimé que la biomasse dont le bois devrait représenter une contribution supplémentaire de 7,5 Mtep en matière de production de chaleur et d’électricité
    renouvelable à cette échéance.
    Des dispositifs de soutien sont mis en place dans ce sens : crédit d’impôt, appels à projet dans le cadre du fonds chaleur, appels d’offre pour l’électricité.
    Il apparaît cependant que la combustion du bois peut constituer une source importante de polluants atmosphériques, notamment en ce qui concerne les particules fines, les HAP et les composés organiques volatils, dont le benzène. Les émissions de polluants sont plus importantes, proportionnellement à l’énergie produite, lorsque le bois est utilisé dans des appareils de chauffage domestiques.

    Il apparaît donc nécessaire de développer l’utilisation du bois énergie tout en veillant à limiter les émissions de polluants atmosphériques. Cela passe par l’utilisation de combustibles appropriés et de techniques efficaces à haute performance environnementale. C’est dans ce sens que l’ADEME, dans le cadre de ses missions de mise en oeuvre de la politique de l’Etat dans le domaine du développement des énergies renouvelables, encourage le développement de la biomasse comme source d’énergie dans les secteurs domestique, collectif et industriel.

    La réduction des émissions dues à la combustion du bois passe en premier lieu par la mise sur le marché d’équipements de plus en plus performants, tout particulièrement pour les appareils de chauffage domestique. L’ADEME soutient une telle démarche de progrès, afin de corriger progressivement les impacts négatifs et de conforter le bénéfice du bois énergie en termes d’émissions de gaz à effet de serre et d’utilisation de combustibles renouvelables. »

    Encore merci pour votre contribution et vos précisions utiles.

    Philippe

  5. avatar

    Derrière chez nous, il y a une petite placette. Les voisins, qui ont peu de soleil, ont une cheminée quasi devant notre fenêtre ce qui fait que nous pouvons rarement aérer par derrière d’octobre à avril/mai, surtout quand le vent amène la fumée dans la place, ce qui est fréquent.
    Alors avant de choisir l’option bois, mieux vaut regarder si ça ne gêne personne!

    • avatar

      Bonjour,
      Je ne comprends pas vraiment qui se situe où et par rapport à quoi. Mais ce genre de problèmes arrive malheureusement souvent, notamment les jours de barbecue.
      Généralement, dû à un mauvais dimensionnement du conduit ou à un non respect des normes.
      La première chose à faire est de leur en parler et de chercher une solution économique et écologique (si elle existe bien sur).
      A bientôt,
      Benjamin

  6. avatar

    Pour découvrir les appareils de chauffage à bois les plus performants, rendez-vous au
    14ème Salon Bois Energie, De la forêt à la flamme, 20-24 mars 2013, Nantes – Parc des Expositions.
    « Le salon présentera la gamme la plus complète d’équipements de chauffage au bois, le plus grand choix de bio-combustibles et les dernières innovations pour la maison, l’entreprise et les collectivités. « 

  7. avatar

    La bible du développement durable, pour celles et ceux qui veulent faire des économies tout en se donnant bonne conscience…
    Un incroyable travail de recherche réalisé par Philippe Green durant 7 années et qui nous informe par des trucs et astuces sur tous les domaines de vie à « épargner » !
    C’est ludique, instructif, drôle et ça marche of course…

    Merci Philippe !

    Julien Levy
    coach en alimentation

  8. avatar

    Je suis étonné que vous ne parliez pas des poeles à inertie ou poeles de masse. En général, il y a un meilleur rendement que les inserts, et n’emet quasiment pas de particules fines.
    On fait une bonne flambé par jour et ça chauffe toute la journée !

  9. avatar

    Merci Amandine, vous avez raison de parler de ces appareils, ils sont certes beaucoup plus chers (de 4000 € à 20 000 € ) mais aussi plus volumineux et plus lourds (de 800 kg jusqu’à 3 tonnnes) mais ils consomment moins de bois et rejettent moins de particules fines (la combustion est quasi-complète). Du fait de leurs caractéristiques, ces ystèmes de chauffage au bois doivent de préférence être prévus préalablement à la construction de la maison.

  10. avatar

    A noter que selon le Parisien un arrêté préféctoral devrait interdire les feux de cheminée à foyer ouvert en Ile-de-France à partir de 2015 pour réduire les émissions de particules fines en région parisienne.
    http://www.leparisien.fr/environnement/la-fin-des-feux-de-cheminee-27-01-2013-2516455.php

    • avatar

      Bonjour,
      Je ne pense pas que cette mesure ait de réelle retomber. (Sans jeu de mot…).
      Elle aura tout au moins le mérite de relancer le commerce des poêles à bois, d’éviter les accidents, surtout avec les enfants et encore… Ils pourront toujours se brûler sur la vitre.
      Et entre nous, faisons le rapport des particules fines émises par les cheminées à foyer ouvert sur celles émises par les véhicules.
      Alors qui émet le plus ?
      Pour moi, ce n’est qu’une mesure commerciale, préventive et pas encore assez écologique, surtout si elle n’est réservé qu’à l’Ile-de-France.

      Sur ce,
      Bonne lecture sur Ecofugalproject.org et à très bientôt.
      Benjamin

  11. avatar

    we have one of them and they work quite fine, especially when you consider that the price of energy will further rise (I’m german and here energy is much more expensive then in France)

    I think that will be a thing that’s gonna be more and more sold – ever more with the RT 2012

  12. avatar
    Philippe Green

    Pour aller plus loin sur la problématique de la pollution de l’air et du chauffage au bois, consultez le nouveau guide de l’Ademe:
    http://ecocitoyens.ademe.fr/sites/default/files/guide_ademe_qualite_air_chauffage_bois.pdf

  13. avatar

    Ici après étude nous sommes passés au chauffage à bois (poële et cheminée ) et cela en 2005…..C’est non seulement plus écologique mais cela cahuffe mieux. DE plus j’utilise les cendres non seulement pour le potager mais pour le poulailler, préparer de la lessive et mon nettoyant à argenterie (evec du citron) donc économies diverses !
    Le feu dans la cheminée permet d’y cusisiner de bien bonnes soupes et autres ragoût de légumes !

  14. avatar

    J’utilise également une chaudière à bois qui est plus écologique et plus économique que les autres chaudières à gaz ou à fioul.
    Le seul inconvénient est qu’on doit alimenter le bois manuellement sinon tout les avantages sont là

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*